Balluff - pionniers dans "la chaîne d'approvisionnement sûre"

Nouvelle directive UE appliquée avec succès pour le fret aérien

Fret aérien

Le 21 mars 2012, l'Office fédéral de l'aéronautique à Braunschweig, antenne de Stuttgart, a certifié, au moyen d'un audit, le statut d'"expéditeur connu, reconnu administrativement" au fabricant de capteurs et fournisseur de gestion de réseau industrielle Balluff, dont le siège est à Neuhausen a. d. F. Ainsi, Balluff fait partie des 100 premières entreprises à l'échelle fédérale (parmi 40 000 entreprises évaluées), qui disposent dès à présent de cet important agrément administratif. Les clients de l'entreprise peuvent par conséquent être certains de continuer à recevoir rapidement et sûrement leur fret aérien, même après le 25 mars 2013.

Cette étape est pour Balluff une conséquence logique de l'ordonnance UE n° 300/2008, qui réglemente les conditions de base relatives au déroulement du fret aérien dans l'aéronautique civile. Ainsi, depuis le 29 avril 2010, de nouvelles prescriptions concernant la dite "chaîne d'approvisionnement sûre" de l'ordonnance UE sur la sécurité (CE) n° 300/2008 et leurs modalités d'exécution adaptées doivent être appliquées. Ceci entraîne d'importantes modifications pour l'industrie d'expéditeurs de fret aérien, qui concernent surtout les "expéditeurs connus" (BV). Leur statut précédent d'"expéditeur connu", qui se basait jusqu'ici pour l'essentiel sur une auto-déclaration, perd sa validité le 25 mars 2013.

A partir de cette date butoir, seuls les envois par fret aérien d'un "expéditeur connu, reconnu administrativement", qui sont soumis aux différentes mesures de sécurité, transportés par des prestataires réglementés et qui ont été livrés à l'aéroport par les lignes aériennes ou leurs agents de service d'escale, satisfont aux conditions nécessaires de la procédure. Pour obtenir cette autorisation, les entreprises doivent prendre un grand nombre de mesures ; ainsi, il convient par exemple de désigner un chargé de la sécurité aérienne ainsi qu'au moins un adjoint. Par ailleurs, toutes les personnes concernées doivent être formées, des concepts de sécurité doivent être élaborés et, si nécessaire, des mesures en matière de construction doivent être prises, afin de protéger la zone concernée en vue d'interdire l'accès aux personnes non autorisées. Ensuite, le contrôle et la validation sont réalisés directement sur place, par l'Office fédéral de l'aéronautique.

Après le 25 mars 2013, toutes les entreprises sans validation valable devront présenter le fret aérien désormais "non sûr", avant l'expédition, à un prestataire de services approprié à cette fin, qui procédera à un contrôle distinct, un passage aux rayons X et à la validation. Il faut s'attendre à ce que cela entraîne de nets handicaps concurrentiels, car outre des coûts supplémentaires, les entreprises concernées doivent gérer des retards de livraison en raison des temps de traitement et d'attente.

"Nous sommes très fiers et heureux d'appartenir aux 100 premières entreprises allemandes, qui se sont vus attribuer ce statut par l'Office fédéral de l'aéronautique. Ainsi, la société Balluff contribue non seulement sa part à l'amélioration de la sécurité du trafic aérien mondial, nous sommes également en mesure de garantir à nos clients et maintenir le haut niveau des performances de livraison, auxquelles ils sont habitués. Ceci représente pour nous un nouveau jalon en matière de sécurité de la chaîne d'approvisionnement, objectif que nous continuerons de poursuivre résolument à l'avenir." Hondo Santos / responsable du département logistique chez Balluff GmbH.

Contact

Notre département presse se réjouit de votre demande

Daniela Keller
Keltenstrasse 49
2564 Bellmund

Envoyer un e-mail