Manufacturing 4.0 : Balluff au Bosch Connected World

Manufacturing 4.0 : Balluff au Bosch Connected World

Au Bosch Connected World 2018, Balluff se présente en tant qu'« enabler » pour l'Internet industriel des objets

L'Internet industriel des objets (IIoT) commence avec le capteur. Balluff l'a prouvé au Bosch Connected World 2018 et au hackathon Bosch Connected Experience associé.

Table ronde Production Performance
Lors de la table ronde Production Performance, le directeur général de Balluff, Florian Hermle (au centre), souligne les avantages d'une passerelle IO-Link pour la surveillance et la commande de l'état des installations.

Au Bosch Connected World, l'une des plus grandes conférences IoT d'Europe accueillant plus de 3 800 participants, le spécialiste des capteurs et de l'automatisation a montré la façon dont ses solutions permettent la mise en œuvre de l'Internet industriel des objets : elles fournissent aux développeurs les informations sur lesquelles sont basées les solutions logicielles innovantes. La société Balluff a démontré cela à l'aide d'applications concrètes pour la maintenance prédictive (Predictive Maintenance) et est intervenue en tant que « hack enabler » lors du hackathon associé. Au Bosch Connected World 2018, plus de 700 spécialistes en logiciels issus de toute l'Europe ont développé durant deux jours des innovations concrètes pour l'IIoT.

Balluff est fournisseur de Bosch depuis plus de 20 ans. Cela fait six ans que le spécialiste des capteurs et de l'automatisation possède le statut de fournisseur privilégié, et différents développements communs dans le domaine des capteurs ont été mis en œuvre depuis. Pour la troisième fois consécutive, Bosch a également décerné l'année dernière à Balluff le Bosch Global Supplier Award. Au Bosch Connected World, Balluff a démontré à l'aide d'applications industrielles la façon dont ses solutions IO-Link avec acquisition et transport de données peuvent fournir la base de données nécessaire pour l'IIoT. La première application était un socle de machine intelligent avec deux entraînements linéaires Rexroth. Ici, des capteurs mesurent la température du liquide de refroidissement. Pour la démonstration, un entraînement était suffisamment lubrifié, pas l'autre. Les capteurs de température étaient connectés à un hub IO-Link. Celui-ci convertit les signaux en IO-Link et rend ainsi le capteur de température analogique intelligent. La pièce d'exposition sera également présentée sur le stand Bosch au salon d'Hanovre 2018.

Norme industrielle ouverte : le protocole PPM

L'ensemble du système communique via un maître IO-Link Balluff et le protocole PPM développé par Bosch (PPMP, Production Performance Management Protocol). Le protocole Open Source IIoT permet aux petites et moyennes entreprises de transférer les données de leurs capteurs de manière rapide, simple et sûre vers les systèmes de fabrication de grandes sociétés. L'augmentation de température mesurée permet de tirer des conclusions sur l'usure actuelle des entraînements. Les données obtenues sont directement visualisées et analysées dans le Production Performance Manager de Bosch. « Nos capteurs servent de sources de données. Les données obtenues sont transportées via notre technologie de mise en réseau et le PPMP et peuvent ensuite être analysées », explique Philipp Echteler, chef de projet. « Les fabricants de machines et d'installations peuvent par conséquent anticiper l'entretien dans le cadre de la maintenance prédictive et remplacer les pièces d'usure en temps utile. Cela évite les pannes de machine et permet ainsi des économies de coûts considérables. »

Installation simple via IO-Link

Les deux exemples d'application - un tour excentrique de la société Weisser et le socle de machine de la société Rampf - ont démontré les atouts de la technologie IO-Link. Le tour identifie les outils nécessaires avec un système RFID de Balluff ainsi qu'IO-Link. Dans le socle de machine, un maître IO-Link Balluff fonctionne comme un collecteur de données pour le Cloud par interface PPMP. IO-Link présente des avantages décisifs lors du raccordement de capteurs ou d'actionneurs intelligents : « Plus les utilisateurs veulent raccorder un grand nombre de capteurs, plus ces avantages apparaissent évidents : l'installation est simple, rapide et surtout sans erreur. IO-Link est en outre synonyme de concepts de câblage et d'installation allégés et permet d'économiser de l'espace dans l'armoire de commande », explique Dr. Elmar Büchler, directeur industriel chez Balluff.

Sources de données IIoT réelles

Grâce à IO-Link, les capteurs peuvent être utilisés comme des sources de données IIoT réelles. La force d'IO-Link n'est pas seulement de simplifier l'installation. Pour les applications IIoT, la forte valeur ajoutée provient de la communication bidirectionnelle avec le capteur. Des données internes comme la température, la durée de vie ou les données concernant les fonctions de commutation sont maintenant disponibles grâce à IO-Link. Le nouveau capteur optique BOS21M ADCAP permet par exemple d'analyser la quantité de lumière qui revient de l'objet. Cette valeur peut être utilisée afin de prévoir une panne due à l'encrassement.

Balluff en tant que « hack enabler »

Balluff a aidé les participants dans le domaine du Connected Manufacturing de la Bosch Connected Experience grâce à l'intervention de trois de ses collaborateurs en tant que « hack coaches ». En seulement deux jours, les produits Balluff et les compétences en développement des participants ont permis de créer de nouvelles applications pour la maintenance prédictive, la surveillance d'état et l'analyse de données. L'équipe WeldDone, qui a pris la première place lors du hackathon Manufacturing 4.0, a par exemple développé une solution permettant d'évaluer les soudures. Pour cela, ils ont entre autres utilisé un capteur laser optique Balluff pour la détection de la soudure. Contrairement aux solutions comparables, aucune technologie de commande n'a été utilisée à cette fin. « Pour nous, le hackathon offre la possibilité de voir comment nos produits industriels robustes, utilisés depuis déjà des décennies dans l'automatisation industrielle, produisent leurs effets dans les nouveaux champs d'application de l'Internet des objets et permettent de créer des modèles commerciaux totalement nouveaux » explique le directeur général Florian Hermle. Et d'ajouter pour résumer ses impressions sur le hackathon : « Être présents avec 700 hackers, spécialistes de l'automatisation et experts en modèles commerciaux qui testent les limites de la technologie existante pendant deux jours a aussi été pour nous une expérience tout à fait spéciale ».

Concernant l'entreprise Balluff

Fondée en 1921 à Neuhausen a. d. F., la société Balluff forte de ses 3 600 employés est synonyme dans le monde entier de technique innovante, de qualité et d'expérience intersectorielle dans le domaine de l'automatisation industrielle. En tant que spécialiste leader en capteurs et en automatisation, l'entreprise familiale de la quatrième génération propose un portefeuille complet de technologies innovantes en matière de capteurs, de systèmes d'identification et de réseaux, ainsi que de logiciels, pour des solutions système clés en main.

En 2016, le groupe Balluff a réalisé un chiffre d'affaires d'env. 378 millions d'euros. Outre le siège central à Neuhausen a. d. F., la société Balluff possède des sites de vente, de production et de développement dans le monde entier et est représentée par 37 filiales et autres représentants dans 68 pays. Ceci garantit aux clients une disponibilité rapide des produits à l'échelle mondiale, ainsi qu'une grande qualité de conseil et de service, directement sur site.

Concernant Bosch ConnectedWorld

À la conférence Bosch ConnectedWorld (BCW), le secteur IoT se réunit pour la cinquième fois afin de discuter des tendances et des thèmes et donner un nouvel éclairage sur le monde connecté de demain. Avec plus de 140 présentations de grandes entreprises industrielles et plus de 3 500 visiteurs, Bosch ConnectedWorld est l'une des plus grandes conférences internationales concernant l'Internet des objets pour les conseils d'administration, les hommes d'affaires et les journalistes.

Concernant Bosch ConnectedExperience

Bosch ConnectedExperience (BCX) fait partie de Bosch ConnectedWorld en tant que hackathon de l'Internet des objets et se déroule sur deux jours. C'est le plus grand hackathon de son genre en Europe. Plus de 700 développeurs s'affrontent dans différentes catégories telles que la conduite autonome, la fabrication et la mise en réseau des bâtiments. Bosch et d'autres partenaires comme Balluff, en tant que « hack enabler », viennent en aide aux participants en fournissant du matériel et de l'expertise.