Croissance record du groupe Balluff

Croissance record du groupe Balluff

Les directeurs généraux Michael Unger, Florian Hermle et Katrin Stegmaier-Hermle

Les directeurs généraux Florian Hermle, Katrin Stegmaier-Hermle et Michael Unger (de gauche à droite) sont très satisfaits du développement du groupe Balluff en 2017.

Balluff GmbH

Rien que ces deux dernières années, Balluff a créé 100 emplois supplémentaires au siège de Neuhausen.

La croissance rapide des ventes se poursuit au premier trimestre de 2018

Neuhausen a.d.F. – L'Internet industriel des objets (IIoT) garantit des visages heureux à Neuhausen : la forte demande de solutions d'automatisation dans l'industrie a généré une croissance record au sein du groupe Balluff en 2017. Grâce au chiffre d'affaires de deux entreprises intégrées au cours de l'exercice passé, le spécialiste des capteurs et de l'automatisation de Neuhausen, près de Stuttgart, a augmenté ses ventes de 21,4 %, passant à 459 millions d'euros au lieu de 378 millions d'euros en 2016. Même sans les deux nouvelles entreprises, le groupe aurait atteint un record avec une hausse de 16 %. « Il est déjà clair que nous dépasserons comme prévu notre objectif de ventes de 500 millions d'euros fixé pour 2019 - la seule question est quand exactement », affirme la directrice générale Katrin Stegmaier-Hermle lors de la présentation des chiffres du bilan. Le groupe Balluff emploie 3 600 personnes dans le monde. C'est environ 10 % de plus que l'année passée. Parmi ces collaborateurs, 1 300 travaillent en Allemagne et, rien qu'au siège de Neuhausen, 100 nouveaux employés sont venus s'ajouter au cours des deux dernières années.

« Bien sûr, nous sommes ravis de cette évolution », déclare Katrin Stegmaier-Hermle. « Grâce à nos solutions, nous fournissons la base de la numérisation dans l'industrie et travaillons donc naturellement dans un segment en pleine croissance. Mais - et nous en sommes particulièrement satisfaits - nous gagnons également des parts de marché. » La rentabilité des ventes s'est encore légèrement améliorée, passant de 9 % en 2016 à 10,5 % actuellement.

> Dossier de presse (fichier zip)

Pression croissante de l'automatisation dans de nombreux secteurs

La directrice générale a donné cinq raisons à ce très bon résultat : l'évolution positive du marché à l'international, une croissance particulièrement forte dans des secteurs importants comme l'automobile, l'emballage, l'agroalimentaire et les constructeurs de machines et d'installations, la pression globalement croissante de l'automatisation dans de nombreux autres secteurs, les bonnes performances de livraison de Balluff et l'intégration des entreprises iss innovative software services et Matrix Vision en 2017 dans le groupe Balluff. Les deux nouveaux venus ont contribué à hauteur d'environ 20 millions d'euros à l'augmentation du chiffre d'affaires.

Katrin Stegmaier-Hermle a également donné une image très positive du premier trimestre de 2018. Atteignant près de 9 %, la croissance est toujours très forte. Le développement économique positif continu et la situation actuelle des commandes ont rendu Balluff optimiste pour l'ensemble de l'exercice 2018. Le groupe Balluff bénéficie d'une assise financière très stable : le taux de capitaux propres de 76 % reste extrêmement élevé et la notation bancaire AAA + est la meilleure que puisse atteindre une entreprise de cette taille. Balluff investit en outre énormément dans le succès futur avec un taux de 13,3 % destiné à la recherche et au développement.

Le directeur général Michel Unger présente l'objectif qui en découle : « Au cours des sept dernières années, nous avons doublé le chiffre d'affaires du Groupe et nous visons un nouveau doublement au cours des cinq à sept prochaines années. Pour ce faire, l'organisation doit constamment évoluer. Le moment est venu de poser les jalons pour l'avenir - et nous l'avons fait. » Michel Unger a présenté l'orientation de l'entreprise en mettant clairement l'accent sur les besoins des principales industries. Le groupe Balluff est maintenant divisé en sept domaines d'activité. Trois d'entre eux regroupent toutes les solutions pour les principales industries Mobility, Packaging, Food & Beverage ainsi que Machine & Plant Engineering, chacun dans sa propre unité organisationnelle. Marketing & Sales, Technology, Supply Chain ainsi que Services, Finance & Quality constituent en outre quatre autres domaines. Chacun des sept domaines d'activité a sa propre direction, le tout formant la direction élargie.

Orientation cohérente vers le client

« Le client est au centre de notre orientation stratégique. Les domaines d'activité industriels veillent à ce que les exigences des secteurs respectifs pour de nouveaux produits et solutions se traduisent par un portefeuille clients pertinent. Notre développement est ainsi orienté de manière encore plus ciblée, plus rapide et plus efficace vers les industries », souligne Michel Unger. « Nous mettons actuellement en œuvre la nouvelle orientation en position de force - et celle-ci constitue la base pour développer de manière cohérente la société Balluff, l'amener au niveau supérieur et la préparer pour l'avenir. »

Transférer l'expérience de l'automatisation vers l'IIoT

Le directeur général Florian Hermle a décrit à quoi ressemblera cet avenir. La société Balluff, qui conçoit l'automatisation depuis plus de 50 ans, a transféré cette expérience vers l'IIoT et offre aujourd'hui toutes les solutions nécessaires, de la génération de données à l'analyse en passant par le transport. Balluff est très forte dans les domaines du hardware, de la connectivité et de la visualisation de données. Les données créent de la transparence et rendent visible ce qui se passe en production, quand et pourquoi. Selon Florian Hermle, Balluff se concentrera à l'avenir davantage sur les logiciels pour une meilleure fourniture de solutions d'automatisation globales à partir d'une source unique. « C'est pourquoi, en 2017, nous avons intégré au sein du Groupe l'entreprise de logiciels basée à Stuttgart iss innovative software services ainsi que le pionnier de la vision industrielle Matrix Vision. Ce savoir-faire nous permet d'exploiter encore mieux et plus rapidement les grandes opportunités de croissance en matière de numérisation et d'élargir notre portefeuille aussi bien dans le domaine du matériel que des logiciels », note Florian Hermle avec conviction.

L'objectif est de réunir la technologie, les logiciels et les partenaires externes dans un écosystème ouvert afin d'accroître la compétitivité des clients et de les assister, de l'intégration au diagnostic en passant par l'analyse des données. Les partenaires externes peuvent en l'occurrence être des spécialistes du Big Data, des fournisseurs, des producteurs ou des fabricants de composants. Il en résulte des solutions qui accompagnent l'ensemble du processus de création de valeur, de la gestion des stocks et des achats à la production intelligente en passant par la gestion des actifs, et qui permettent des processus plus efficaces.
Les solutions peuvent être utilisées sur une machine individuelle dans un parc de machines, voire même au-delà du cadre de l'entreprise. « Le client est toujours maître de la situation et - plus important encore - maître de ses données », souligne Florian Hermle.

Production intelligente du Fildern

Un exemple d'application est l'utilisation de moules dans l'industrie automobile. Dans ce cas, les fournisseurs empruntent les précieux moules aux fabricants afin de produire les pièces souhaitées. « Grâce à nos concepts de solutions, les fabricants peuvent accéder aux données de service du moule respectif chez les fournisseurs via un Cloud industriel et surveiller les intervalles de maintenance, le nombre de pièces produites ou la température moyenne. Cette approche nous permet d'aider nos clients, étape par étape, à numériser leur production et à augmenter leur efficacité et leur productivité grâce à la transparence obtenue », explique Florian Hermle.

Balluff a passé les douze derniers mois à travailler davantage sur les solutions logicielles. Grâce à une démonstration en direct, Florian Hermle a montré l'état actuel du développement. Toutes les données pertinentes sont clairement représentées dans un tableau de bord, lequel permet aux utilisateurs de contrôler différentes usines ou de consulter directement des installations et des outils individuels. Les données de service actuelles arrivent en temps réel du terrain, des capteurs et de l'ensemble de l'installation et peuvent être récupérées via un Cloud au-delà du cadre de l'usine, voire même de l'entreprise. Les informations peuvent être lues via une application, sur un PC de bureau ou des lecteurs portables industriels. Les clients ont également une multitude de possibilités dans le choix des canaux de communication. « Ce concept permet de générer, transporter et traiter des données, et de les interpréter à présent directement grâce à un logiciel basé sur le Cloud », déclare Florian Hermle. « Cela nous met directement sur la voie de la production intelligente et répond à notre ambition d'être des pionniers en matière de numérisation. »

Concernant l'entreprise Balluff

Fondée en 1921 à Neuhausen a. d. F., la société Balluff forte de ses 3 600 employés est synonyme dans le monde entier de technique innovante, de qualité et d'expérience intersectorielle dans le domaine de l'automatisation industrielle. En tant que spécialiste leader en automatisation, l'entreprise familiale de la quatrième génération propose un portefeuille complet de technologies innovantes en matière de capteurs, de systèmes d'identification et de réseaux, ainsi que de logiciels, pour des solutions système clés en main.

En 2017, le groupe Balluff a réalisé un chiffre d'affaires d'env. 459 millions d'euros. Outre le siège central à Neuhausen a. d. F., la société Balluff possède des sites de vente, de production et de développement dans le monde entier et est représentée par 37 filiales et autres représentants dans 68 pays. Ceci garantit aux clients une disponibilité rapide des produits à l'échelle mondiale, ainsi qu'une grande qualité de conseil et de service, directement sur site.